Menu

Le 6 novembre, «Sœurs volées» aux Noctambules du Théâtre de Quat’Sous

Le 6 novembre, «Sœurs volées» aux Noctambules du Théâtre de Quat’Sous

Je suis invitée à intervenir lors des discussions (les Noctambules) qui suivront la représentation de la pièce « Chaine de montage » (texte de Suzanne Lebeau, mise en scène de Gervais Gaudreault) au Théâtre de Quat’Sous, à Montréal. Ce beau texte évoque le féminicide de Ciudad Juarez, au Mexique. Le livre « Sœurs volées » sera en vente au théâtre ce soir-là.

L’événement aura lieu le 6 novembre à 20H.

Juarez est une ville frontière dans l’état de Chihuahua au Mexique, une ville hors normes, bastion des cartels de la drogue et un des points frontaliers les plus transités de la planète. À la frontière du désert, des maquiladoras ont envahi le paysage. Ces usines d’assemblage, propriétés de grandes compagnies internationales, n’engagent pratiquement que des femmes. Ce triste spectacle de l’industrialisation sauvage en cache un autre. En 1993, à Juarez, on retrouve le corps d’une jeune fille à moitié enfoui dans le sable. Morte, violée, étranglée. Depuis, tous les jours, toutes les semaines on retrouve d’autres corps de jeunes filles, de jeunes femmes. On en a retrouvé plus de 400 en dix ans dans une impunité totale. Par ce poème tragique, l’auteure Suzanne Lebeau porte avec lucidité le sort de ces femmes à notre conscience, laissant à chacun le soin de déterminer qui est le vrai coupable de cette machination perverse. 

Share

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!

%d blogueurs aiment cette page :